• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Lonewolf


  • ps4

    Monster Hunter World
    Editeur et Developpeur : Capcom
    Genre : Aventure
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 26 janvier 2018
    Trophées : Oui
    Support


    Test Monster Hunter World

    Publié le vendredi 16 février 2018 à 06h45 par Lonewolf - 1912
    Partager sur |

     

    Tous les dix ans, les créatures de l'Ancien Monde se dirigent vers le Nouveau. Pour quelle raison ? Nul ne le sait, aussi la Commission a-t-elle régulièrement envoyé des flottes vers le Nouveau Monde pour tenter de le découvrir. Alors que vous embarquez avec les autres cadets et membres de la Cinquième, votre bateau est attaqué par une créature légendaire, immense et meurtrière, qui deviendra vite la principale préoccupation de la Commission (et, par extension, la vôtre). Mais avant de vous y frotter, il vous faudra connaître le Nouveau Monde en détail et faire évoluer votre rang deChasseur jusqu'à être digne de ce défi.
    Alors, prêts à ressentir le frisson de la chasse ?

    Chasseur ou chassé ?

    Un gameplay ciselé, mais délicat

    Comme dirait l'autre : pas le temps de niaiser ! Après une fuite éperdue en pleine mer et un naufrage spectaculaire, on entre directement dans le vif du sujet en tentant de rejoindre le camp principal d'Astera. Au menu, donc, l'apprentissage des commandes de base (déjà effleurées lors de la phase de fuite), un peu de combat, et les bases de la chasse et la récupération d'écofacts. Et il vaut mieux prévenir tout de suite, le gameplay nécessitera un peu d'adaptation si vous n'êtes pas habitués ou débutez avec cet épisode.

    Chaque arme a sa portée et sa vitesse (un marteau sera beaucoup plus puissant que des lames jumelles, mais ne comptez pas virevolter autour de votre cible), et chaque créature a sa faiblesse. Pour pouvoir l'exploiter, il vous faudra toutefois étudier la faune locale en traquant les créatures les plus imposantes grâce aux traces qu'elles laissent près des zones qu'elles fréquentent (empreintes, mucus, sillons, tout est bon pour trouver une piste).
    Mais on en parlera plus tard. Les combats sont épiques etnerveux, mais il faut donc s'habituer à une configuration peu classique (Triangle et Cercle pour attaquer, ça surprend....) et un inventaire parfois délicat à utiliser en plein combat. Cela d'autant plus que, comme tout jeu connecté digne de ce nom, Monster Hunter World ne propose aucun moyen de vraiment mettre sur Pause, et vos seuls moments de calme seront à la base...

    Le respect de la bête

    Observer, sentir, traquer

    Les chasses elles-mêmes se feront d'une façon simple : observer la nature, étudier les traces (dites écofacts), traquer la bête, l'éliminer (ou la capturer selon les quêtes et contrats). Vos Navicioles repèrent les éléments intéressants de l'environnement pour vous et cela en fait partie. De plus, réunir les informations de cette façon permettra de remplir le bestiaire, qui vous donnera les points faibles et ce que vous pouvez tirer d'une créature, et offrira des avantages non négligeables sur le terrain. Par exemple, à force d'accumuler les connaissances sur un monstre, vos Navicioles remonteront la piste de la créature en vous signalant directement l'écofact suivant.

     

    Cette partie du jeu fonctionne d'autant mieux que les environnements ont été magnifiquement pensés. En plus d'être vastes et réalistes (et beaux, les graphismes sont assez incroyables), les interactions des bêtes avec eux et entre elles ont été établis de façon poussée et réaliste. Il n'est pas rare de voir de gros prédateurs attaquer ses proies sous nos yeux, voire de voir des combats. Chaque créature dispose également de sa propre tanière et de sa zone de confort, et là encore, les choses ont été pensées profondément. Vous ne trouverez pas d'herbivores placides et faisant des proies idéales à proximité immédiate des tanières de prédateurs carnivores, par exemple...

    Le calme avant la tempête

    Une bonne chasse, c'est une bonne organisation

    Le point névralgique de tout ça, c'est évidemment la base, où vous pourrez vous équiper, refaire votre stock d'objets (en sachant que l'artisanat est disponible à tout moment via le menu et que vous pouvez même en créer automatiquement en ramassant les objets nécessaires), passer à la forge pour créer ou améliorer votre matériel (et celui de votre fidèle Palico), dans votre chambre pour gérer votre sacoche et votre coffre... Mais évidemment, là où vous passerez le plus de temps, c'est à l'intendance pour les contrats (chasseou capture, voire certaines requêtes spéciales) et à la cantine pour vous offrir quelques bonus avant de sortir. Vous pouvez aussi y accepter des quêtes via votre assistante, ou le faire directement via les panneaux.

    Il existe encore toutefois une autre chose à faire, qui correspond à un mode "Visite libre" : les expéditions. Sortez par la porte et choisissez une zone, vous pourrez l'explorer librement, sans limite de temps, pour récupérer des matériaux, via la flore ou sur des bêtes, trouver où établir des camps...
    Et, bien sûr, il y a le mode Multijoueurs.

    Le jeu peut en effet se jouer en ligne, et c'est là qu'il exploite son plein potentiel. Vous pouvez inviter des joueurs, lancer une fusée de détresse pour appeler du secours, rejoindre des quêtes en cours... Et avec une bonne équipe équilibrée, la chasse devient un réel plaisir. D'abord, parce que les quêtes ne sont plus longues et fastidieuses (ce qui est le grand problème de jouer en solo), et ensuite parce que le sentiment de camaraderie qui se dégage après une chasse réussie est assez incomparable. Tout le jeu est jouable à 4 en coopération, que ce soit en session privée ou non. Si ça n'a rien d'obligatoire, cela participe grandement à l'ambiance.

    Pour résumer, Monster Hunter World est à la fois beau, épique, complet, et s'impose comme une nouvelle référence de l'Action/RPG sur PS4, reléguant ses concurrents directs que sont Toukiden et God Eater (le principe étant strictement identique à celui de Monster Hunter) au second rang. Mais la perfection n'existe pas et Monster Hunter World a encore quelques défauts.
    Il est ainsi particulièrement répétitif, ce qui est inhérent au genre. On fait une chasse, on rentre, on en accepte une autre, on recommence, et on peut également regretter que, aussi vastes que soient les environnements, ce ne sont que de gigantesques instances fermées, là où une telle licence ferait sans doute des merveilles avec un vrai monde ouvert.

    Mais ce sont là des détails qui sont loin d'entacher la fabuleuse expérience que fait vivre le jeu. Si vous êtes prêts à ressentir le frisson de la chasse dans un univers travaillé, alors, n'hésitez pas !

    Trailer de lancement
    Note du test 9/10En conclusion :

    Retour en force réussi pour la saga sur les consoles de salon et hors du giron de Nintendo ! En jouant la carte de la suite/reboot, Capcom réussit à nous livrer un jeu d'action épique et complet, à l'environnement bien pensé, de même que les interactions des créatures avec (et entre elles). Si vous voulez ressentir le frisson de la chasse aux bêtes énormes et sauvages et appréciez le craft, Monster Hunter World est fait pour vous !

    Les plus

    Graphismes à couper le souffle
    Des créatures travaillées et qui interagissent entre elles de façon réaliste
    Des environnements au design travaillé et des zones très vastes à explorer
    Un système de craft réussi
    VF intégrale disponible

    Les moins

    Une certaine répétitivité inhérente au genre
    On est encore aux zones instanciées et pas au monde ouvert complet
    Un gameplay qui peut être délicat à assimiler pour les non habitués

    En résumé


    Monster Hunter World par Rating: 9 / 10


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles