• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Pilou


  • ps4

    L.A. Noire
    Editeur : Rockstar
    Développeur : Team Bondi
    Genre : Action | Aventure
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 14 novembre 2017
    Trophées : Oui
    Support

    Disponible aussi sur : ps3

    Test L.A. Noire

    Publié le lundi 27 novembre 2017 à 07h02 par Pilou - 1911
    Partager sur |

     

    En attendant l’arrivée du rouleau compresseur Red Dead Redemption 2, Rockstar Games nous propose de (re)-découvrir L.A Noire en 4K/HDR sur Playstation 4.

    Sorti en mai 2011 sur Playstation 3, L.A. Noire, développé par le studio australien Team Bondi et distribué par Rockstar Games, ressort 6 ans après dans une version remastérisée sur Playstation 4.

    Cole Phelps

    Cole Phelps, matricule 1247

    Un petit pitch s’impose pour les nouveaux venus dans les aventures de notre héros. Le joueur incarne Cole Phelps revenu de la Grande Guerre dans un Los Angeles où meurtres, corruptions, trafic en tout genre sont de mise. Cole décide de continuer à servir son pays en rejoignant la police de Los Angeles, la LAPD. Au fil de l’aventure, Cole rejoint les différentes sections de la police : les affaires de patrouille, la division de la circulation, la criminelle, la brigade des mœurs et le bureau des incendies criminels. Toutes ces sections proposent à Cole de résoudre des affaires dont certaines célèbres comme celle du Dahlia Noir.  

    Les experts à L.A.

    Le gameplay

    Toujours pour les nouveaux venus, L.A. Noire est un jeu d’aventure où Cole Phelps doit mener à bien des enquêtes. Les différentes phases restent assez similaires d’une enquête à l’autre.

    Les phases d’investigations d’une scène de crime ou ayant un lien à l'enquête  permettent de trouver des indices. Une musique d’ambiance est jouée, lorsque Cole passe à proximité d’un indice, la manette vibre et une petite note de musique retentit mais certains objets présents n’ont rien à voir avec l’enquête en cours. Lorsque tous les indices ont été trouvés, la musique s’arrête et Cole peut se rendre dans un autre lieu ou interroger un suspect ou un témoin.

     

    La deuxième grosse phase de jeu est l’interrogatoire de suspects ou témoins. Cole note toutes les informations et indices dans son calepin. Grâce à ces informations, Cole sort les vers du nez, aidé par les différents indices récupérés. Selon les dires et les expressions du visage (merci le Motion Scan), Cole peut délibérer et accuser, amadouer ou intimider la personne interrogée. Si un doute persiste, le joueur en gagnant de l’expérience, débloque des points d’intuition qui peuvent être utilisés pour avoir les choix faits par la Communauté pour la question en cours.

    Ces phases plus calmes sont imbriquées par d’autres orientées action : combats au corps à corps, gunfights, filatures, délits et permettent de varier les plaisirs.

    De bons gunfights !

    Une bonne durée de vie

    L.A. Noire regroupe tous les DLCs sortis sur Playstation 3 en 2011. Il faudra compter entre 20 et 25 heures pour un premier jet et quelques heures supplémentaires pour obtenir le 100% et ramasser tous les collectibles du jeu. Au programme c’est 25 enquêtes à terminer, 40 délits à arrêter, des véhicules à trouver, des bobines de films à ramasser, des journaux à récupérer, des monuments à découvrir et petites nouveautés : des vinyls et des livres sont cachés offrant à la clé, deux nouveaux trophées.

    Comme sur Playstation 3, le Rocktar Games Social Club permet de suivre sa progression : enquêtes et collectibles en tout genre et viser le 100%.

    Une remasterisation correcte mais datée

    Le jeu propose de découvrir le L.A. sombre de 1947 en 4K et HDR. Chose surprenante, il est nécessaire de télécharger sur le Playstation Store les 13go de textures 4K, pourquoi n’étaient-elles pas présentes sur la galette du jeu ?

    Côté réalisation, le jeu propose des textures plus fines et colorées. Mais le jeu accuse tout de même ses six années d’existence. Le jeu conserve également quelques soucis techniques d'époque comme le popping de certains éléments et du clipping. Autre chose surprenante, le mode photo et la fonction share sont indisponibles si le HDR est activé. Dommage !!

    Malgré tout cela, il est plaisant de redécouvrir le jeu de la Team Bondi quelques années plus tard en 4K ou sur sa PS Vita en Remote Play.

    Trailer 4K
    Note du test 8/10En conclusion :

    L.A. Noire s’adresse avant tout aux fans et aux joueurs qui n’ont jamais eu l’occasion de faire le jeu en 2011. Proposé à un prix correct et regroupant tous les DLCs, L.A. Noire reste toujours aussi culte avec une ambiance sombre et une mise en scène réussie pour un genre peu répandu.

    Les plus

    Le motion scan toujours intéressant
    Durée de vie
    Ambiance polar des années 40-50
    Une bande son et un doublage au top

    Les moins

    Pourquoi le patch 4K n’est pas présent sur la galette ?
    La fonction Share désactivée en HDR
    Le jeu a tout de même prix un coup de vieux

    En résumé


    L.A. Noire par Rating: 8 / 10


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles