• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Lonewolf


  • ps4

    Monster Energy Supercross
    Editeur : Big Ben Interactive
    Développeur : Milestone
    Genre : Course | Arcade
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 13 février 2018
    Trophées : Oui
    Support


    Test Monster Energy Supercross

    Publié le jeudi 08 mars 2018 à 08h54 par Lonewolf - 1338
    Partager sur |

     

    Milestone est de plus en plus en mauvaise posture. Si le studio s'est vite imposé comme une référence du jeu de course dès ses premiers titres, les derniers en date semblent indiquer que leurs super pouvoirs ont plus ou moins disparu, tant la qualité est moindre par rapport aux compétences montrées avant. Et ce n'est pas le passage aux deux roues qui change la donne, ce Monster Energy Supercross étant, disons-le, assez flemmard voire parfois un brin douteux...

    Prêts à rouler dans la saleté ?

    Licences officielles et autres circuits réels

    Pour les deux-trois du fond qui ne connaîtraient pas le supercross, imaginez des courses de motocross sur des circuits fermés, couverts ou pas, boueux et poussiéreux comme jamais, et où on place quelques jolis tricks pour bien faire vibrer la foule. Vous voyez le truc, ça y est ? Et vous voyez donc que le jeu vidéo n'avait pas exploité ce genre depuis longtemps. Monster Energy Supercross est là pour combler ce vide, et, c'est triste à dire, on aurait finalement pu s'en passer...

    Si Monster Energy Supercross profite des licences officielles et des circuits réels, il fait le strict minimum côté technique. Si l'ensemble est loin d'être déshonorant, le visage de votre pilote est un peu étrange, et les diverses textures sont un peu foirées... Bref, l'ambiance n'est pas à la fête côté forme, et ce n'est pas franchement mieux côté fond...

    Carrière ou championnat ?

    Le choix est limité

    Une fois son pilote créé après une intro qui plonge directement en course sans même avoir eu le temps de consulter les options (ce qui permet aussi de constater les soucis de maniabilité), on a le choix entre se lancer dans une course, un championnat, ou carrément une carrière. Et éventuellement un contre la montre ou du jeu en ligne. Le souci étant que la carrière n'est pas plus remplie qu'un simple championnat et consiste en une même série basique de courses, sans rien proposer à côté. On est loin des modes Carrière présents dans les jeux de football ou de basketball.

     

    Histoire de varier les plaisirs (ou pas), il existe bien une série de défis à accomplir, mais entre le peu de modes de jeu et leur incroyable redondance (même si la discipline elle-même est à blâmer pour le manque de variété dans les circuits), ils deviennent vite plus une corvée qu'un réel plaisir, et la jouabilité n'aide pas.
    En effet, les motos ont une fâcheuse tendance à aller bien trop loin dans les glissades et virages, et à partir un peu n'importe comment lors des sauts (lesquels sont un élément important du supercross).

    Tricks et création

    Chutes en vrac

    Les chutes vont en effet vite s'enchaîner pour diverses raisons : sauts mal pris, tricks ratés, virages foirés, perte de contrôle entraînant un carambolage avec les adversaires qui refusent de s'arrêter ou de vous contourner et préfèrent vous rouler dessus sans aucune conséquence... Bref, même en mode facile, la moindre course devient vite un enfer de boue et de poussière digne de Mad Max ou presque !

    Si le jeu propose un éditeur de circuits intéressant et un mode en ligne où l'on s'affronte de belle manière, il se retrouve vite plombé par les autres défauts qui provoquent une rapide lassitude du joueur.

    Le jeu n'est pas excessivement mauvais en soi, mais il ne propose que le strict minimum (même les commentaires se résument à une intro et une fin à chaque course...) et se pare d'une maniabilité parfois douteuse. De plus, les tricks sont totalement inutiles, puisqu'il n'y a aucun mode dédié et que les placer en course est synonyme, au mieux, de perte de temps (et de places), au pire d'une bonne grosse chute en plus des pertes citées juste avant.
    En l'état, Milestone a accouché d'un jeu moyen, qui ne satisfera que les fans les plus acharnés et en manque de Supercross. Pour les autres, on conseillera d'attendre de le trouver à petit prix, ça pourra éventuellement valoir le coup.

    Trailer de lancement
    Note du test 5/10En conclusion :

    Monster Energy Supercross avait tout un genre à ressusciter sur consoles et passe à côté de l'occasion. En cause ? Un contenu rachitique couplé à une maniabilité parfois douteuse, et une forte redondance des circuits (logique dans cette discipline, certes). On peut s'amuser sans problème quelques courses, mais rares seront ceux qui verront le bout ne serait-ce que d'une saison de carrière sans se lasser avant...

    Les plus

    Customisation du pilote
    Éditeur de circuits
    Nombreux tricks

    Les moins

    Redondance des circuits
    Maniabilité douteuse
    Faible contenu
    Tricks inutiles

    En résumé


    Monster Energy Supercross par Rating: 5 / 10


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles