• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Lonewolf


  • ps4

    MXGP PRO
    Editeur : Big Ben Interactive
    Développeur : Milestone
    Genre : Course | Sport
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 29 juin 2018
    Trophées : Oui
    Support


    Test MXGP PRO

    Publié le mercredi 25 juillet 2018 à 08h58 par Lonewolf - 831
    Partager sur |

     

    Ah, Milestone...Il fut un temps où le studio était vu comme le parfait rival/successeur de Codemasters sur le créneau de la simulation automobile. Mais ça commence déjà à dater, à mesure que le développeur italien enchaîne un peu tout et n'importe quoi... Et avec le motocross, on atteint des sommets. Vous avez joué à Monster Energy Supercross ? Déjà, sachez que je vous plains (voir mon test du concerné) et ensuite, vous prendrez bien une deuxième dose, hein ? Vous allez vite comprendre pourquoi je pose cette question : MX GP Pro est Monster Energy Supercross. En encore moins bon !

    On prend les mêmes et on ressert

    Comment ne pas se fouler en une leçon

    Milestone a donc ressorti les outils de Monster Energy Supercross, à commencer par le moteur graphique. Conclusion ? Hé bien, c'est simple : on fait le minimum syndical, à tel point qu'on peut confondre les deux jeux. Les textures sont tout juste agréables à l'œil, la modélisation des pilotes est tout juste bonne, et les circuits se répètent encore et encore (certes, en motocross, difficile d'être original dans le tracé).
    La musique ? C'est tout aussi discret voire inexistant, et ne parlons même pas du contenu qui se permet d'être encore plus rachitique que le précédent jeu. Bref, vous aurez compris, c'est pas la joie côté forme et ça semble être encore pire côté fond.

    Un contenu basique

    On fait pareil, mais en moins fourni

    Avant de débuter une carrière, il va falloir passer par la case de création de pilote, et ça commence déjà fort : pas de rélles options, uniquement un lot de têtes prédéfinies, on donne un nom, un numéro, on choisit une tenue, et c'est fini. Ensuite, on peut passer aux différents modes de jeu, et le moins qu'on puisse dire est que ça ne va pas encore chercher bien loin. On se contente en effet de quelques classiques : Carrière, Championnat, Contre la Montre...

     

    Au passage, dites adieu à l'éditeur de circuits de Monster Energy Supercross. En revanche, on accueille une école de pilotage, histoire de maîtriser un peu les bases (saut, atterrissage, etc...). Vu le niveau de la jouabilité, ce n'est pas du luxe, mais ça pèche très vite là aussi... En fait, c'est juste incompréhensible dès les premiers exercices (on vous demande d'atterrir dans une zone précise, et rien à faire, ça ne marche pas). Oui, si vous pensiez que la jouabilité allait rattraper le tout... Souvenez-vous que c'est juste un reskin de Monster Energy Sypercross, il n'y a aucune différence à part dans le fait que c'est de l'outdoor.

    La moto, ça glisse, apparemment...

    Est-ce que vous aimez chuter ?

    La jouabilité, donc, parlons-en. C'est simple, comme son prédécesseur, ce jeu devrait être un simulateur de chutes, en fait. TOUT est prétexte à tomber ! Le moindre virage, le moindre freinage, la moindre accélération, le moindre petit écart de trajectoire, rien ne vous sera épargné et vous allez régulièrement embrasser la terre. Heureusement, il existe une fonction géniale pour rattraper un mouvement foiré : le rembobinage. Vous pouvez en effet revenir en arrière à tout moment pour tenter de corriger une erreur. Notez que le verbe "tenter" n'est pas choisi par hasard, bien au contraire, vu que la chute vous attend donc tout le temps ou presque. Le résultat est donc que vous allez galérer à remporter la moindre course, même avec une IA facile, tant celles-ci deviennent rapidement soit un concours de la plus belle chute de votre part, soit un enchaînement de rembobinages intempestifs...

    Que reste-t-il à la fin de MX GP Pro ? Pas grand-chose au-delà des licences officielles. Milestone nous livre, en l'espace de 4-5 mois, exactement le même jeu que le précédent (Monster Energy Supercross/MX GP Pro, donc), avec les mêmes horribles défauts de jouabilité, la seule différence venant du championnat (indoor pour l'un, outdoor pour l'autre). À ce stade, j'appelle ça une honte et un foutage de gueule sans nom. Dans les deux cas, seuls les fans les plus acharnés de motocross trouveront peut-être la foi de dompter le jeu, et encore...

    Trailer de lancement
    Note du test 4/10En conclusion :

    Monster Energy Supercross, sauf que c'est le championnat outdoor (Monster Energy Supercross ne faisant que du indoor). Voilà comment on peut facilement résumer MX GP Pro. Même moteur graphique, même injouabilité, mêmes principes, tout y passe, et c'est presque pire. Autant dire que ça ne s'adresse qu'aux fans les plus acharnés de motocross, et encore...

    Les plus

    Le championnat outdoor de motocross
    Plusieurs options de personnalisation de difficulté et de moto
    La possibilité de piloter librement pour s'entaîner

    Les moins

    Copie carbone de Monster Energy Supercross
    Les chutes quasi inévitables
    Une école de pilotage incompréhensible

    En résumé


    MXGP PRO par Rating: 4 / 10


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles