Note du test 8.5/10En conclusion :

We. The Revolution est une petite perle comme on aimerait en voir plus souvent. Beau et prenant, le jeu nous plonge dans la peau d'un juge pour qui le doute sera le plus fidèle compagnon, avec sa morale pour meilleur guide. Il ne tient qu'à vous de choisir de rendre justice ou de flatter de bas instincts. Le côté stratégique ne fait que nous plonger un peu plus dans les méandres politiques de l'époque, et c'est fort bien fait. On regrettera juste l'absence de doublages français (pour un jeu en pleine Révolution, ça fait bizarre d'entendre de l'anglais) etle fait que ça soit une fiction totalement uchronique dès la fuite vers Varennes. Ceci mis à part, il s'agit sans aucun doute d'un des meilleurs jeux indépendants de la PS4.

Les plus

De grandes décisions à prendre, souvent dictées par notre propre morale
Une écriture très propre
Un mélange réussi d'enquête et de stratégie
Un style graphique très intéressant
Une ambiance bien retranscrite

Les moins

Grosse uchronie (sérieusement, Louis XVI jugé et condamné dans les 2 jours après la fuite vers Varennes ????)
Doublage anglais parfois un peu hasardeux
Certaines questions peuvent être difficiles à découvrir

  • Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Lonewolf


  • ps4

    We. The Revolution
    Editeur : Klabater
    Développeur : Polyslash
    Genre : Stratégie
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 25 juin 2019
    Trophées : Oui
    Prix de lancement : 23,99 €
    Support


    Test We. The Revolution

    Publié le mardi 02 juillet 2019 à 07h25 par Lonewolf - 535 / 0
    Partager sur |

    Paris, France, 1791. Alors que les feux de la Révolution semblent commencer à se calmer, le pays doit faire face à un plus grand défi : juger les traîtres et autres criminels tout en établissant un nouveau régime. Alexis Fidèle, tout récemment nommé juge, va plonger malgré lui dans ces événements. Reste à savoir s'il est là pour rendre justice ou flatter certaines factions, et s'il sortira sans encombre de ce poste...

     

    Aujourd’hui pour toute la terre la France s’appelle Révolution


    Il fallait bien les mots de Victor Hugo pour commencer l'écriture de ce test. Nous sommes en 1791. Si Louis XVI est toujours officiellement Roi des Français et non plus de France et de Navarre (parce que, non, ce n'est pas la même chose, mais je ne suis pas là pour vous donner un cours d'Histoire sur les titres royaux), son pouvoir est désormais réduit à peau de chagrin par les révolutionnaires et la mise en place de l'Assemblée Nationale Constituante, véritable détentrice du pouvoir et représentante de l'ensemble du peuple. Dans les rues de Paris, c'est une tension permanente : les révolutionnaires sont surveillés, les gardes sont sous tension, la moindre étincelle peut mettre le feu au poudre et il n'est pas rare d'assister à des exécutions sommaires...
    C'est dans ce contexte extrêmement tendu que Alexis Fidèle va devenir juge révolutionnaire et devoir rendre la justice. Mais ce serait trop simple de se résumer à ça...

    Graphiquement, We. The Revolution est une petite perle. Le style est spécial, mais se révèle rapidement de toute beauté, surtout dans quelques cinématiques bien stylées, et se rapproche du style des peintures de l'époque. De quoi bien immerger dans une ambiance déjà réussie par le respect des tenues, la présence de figures connues telles que Jacques-Louis David, Marat, ou, évidemment, Maximilien de Robespierre.
    Au niveau son, les musiques sont discrètes, mais efficaces et bien pensées. On regrettera, par contre, que le jeu dispose uniquement d'un doublage anglais, ce qui rend assez bizarre dans le contexte (un peu comme Yakuza en anglais : quelque chose ne colle pas vraiment).
    Au-delà de ça, l'aspect technique est purement exceptionnel.

    Responsive image
    Les flammes de la Révolution brûlent tout sur leur passage. Vous compris ?

    Le jugement, c'est le relatif. La justice, c'est l'absolu. Réfléchissez à la différence entre un juge et juste.


    Décidément, ce cher Victor est bien partout. Et cette citation ne saurait mieux correspondre à quelque chose qu'à We. The Revolution, tant elle résume parfaitement l'exercice auquel le joueur doit se soumettre quand il préside un procès.

    Niveau gameplay, il vous faudra simplement lire les procès verbaux sur votre bureau pour voir les détails de l'affaire et interroger votre accusé. Sauf qu'il vous faudra découvrir les questions une à une en reliant un élément de l'affaire à une notion précise (par exemple, pour une attaque avec un gourdin, le gourdin sera lié à la notion "arme du crime" et permettra de débloquer la question qui concerne sa provenance ou pourquoi l'accusé l'avait sur lui). Si cela peut paraître facile, il faut savoir que vous n'avez droit qu'à un nombre très limité d'erreurs et qu'il peut parfois exister des pièges. Si vous vous trompez trop souvent, la partie ne s'arrête pas, mais vous ne pouvez plus poser de questions et devez donc statuer à partir de données forcément incomplètes.
    Ceci étant dit, époque oblige, il est extrêmement rare de disposer de preuves formelles et vous devrez souvent vous en remettre à votre propre morale et à la conviction (ou au doute) que vous vous serez vous-même forgé à partir des témoignages et procès verbaux. Autant dire que vous serez parfois mis à rude épreuve, d'autant qu'une grande pression pèse sur vous.

    En effet, époque oblige, vous aurez non seulement à composer avec le jury (et attention à ne pas trop les vexer en décidant d'une sentence qu'ils n'ont pas décidé, ils pourraient vite vous le faire payer...), mais aussi le peuple et les révolutionnaires. Chacune des deux factions attend en effet des résultats précis à chaque procès et si leur appréciation de votre justice tombe un peu trop bas, votre tête pourrait bien être la prochaine sur le billot de la guillotine... Un procès est donc un subtil jeu d'équilibre entre votre opinion et votre réputation...

    Responsive image
    Un style graphique original et très expressif, digne des peintures de l'époque

    Ces grandes barricades révolutionnaires étaient des rendez-vous d'héroïsmes


    Et on termine sur une citation des Misérables, dont je n'ai pas besoin de présenter l'auteur, si ? Bref, comme déjà dit plus haut, les rues du Paris de 1791 pouvaient s'embraser à tout moment. Et, en tant que juge, Alexis Fidèle dispose du pouvoir de commander à la garde et de les envoyer gérer les troubles en ville.
    Il vous appartiendra donc, en plus de conduire vos procès et partager des activités en famille, de reprendre les rues de Paris à la vindicte populaire en envoyant vos agents dans les différents quartiers. Chacun a ses propres forces et faiblesses, et il faudra faire preuve de stratégie et d'intelligence pour calmer les troubles qui agitent la capitale de façon optimale.
    Autant dire que le jeu ne manque pas de défis et ne cessera de faire appel à votre tête, que ce soit par votre intelligence ou votre sens moral. Notez que chaque choix a des conséquences, immédiates ou non, et que tout est pris en compte, de la décision de sentence aux arrêtés que vous signerez (donc, oui, si ça vous amuse, vous pouvez sauver le roi, par exemple, mais attention aux factions...).

    Au bout du compte, We. The Revolution est une petite pépite. On pourra toujours regretter le côté uchronique, mais cela lui permet de s'élever à un autre niveau : celui d'une fiction interactive où chaque choix va interroger votre sens moral et vos certitudes d'une façon incroyablement prenante à tel point que vous ressentirez parfois une culpabilité bien réelle devant certaines conséquences.
    We. The Revolution est un jeu assez dur au sens psychologique (la difficulté n'étant pas particulièrement élevée), mais il offre un aperçu de ce qu'est une grande écriture et de vrais choix lourds de conséquences. Une bonne claque qui permet de s'interroger sur le sens de la justice. Si vous aimez les jeux d'enquête et que vous êtes prêt à vous prendre un peu la tête, n'hésitez pas, d'autant qu'il n'est pas cher.

    Responsive image
    Les rues peuvent vite devenir un nouveau champ de bataille...

     

     



    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles


    Test We. The Revolution - 5 minutes de lecture