Note du test 7/10En conclusion :

Si la jouabilité est délicate et demande un gros temps d'adaptation, cet épisode de MXGP montre un certain intérêt et ne manque pas de contenu, qu'il soit de base ou créé par les joueurs. D'autant que l'aspect technique est assez bon. Un jeu de motocross fort sympathique, donc.

Les plus

Licences officielles
Création de pilotes
Bande son nerveuse

Les moins

Pas de mode Carrière
Difficile à maîtriser
Ambiance sonore au minimum

  • Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Lonewolf


  • ps4

    MXGP 2019
    Editeur : Big Ben Interactive
    Développeur : Milestone
    Genre : Course | Sport
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 27 août 2019
    Trophées : Oui
    Support


    Test MXGP 2019

    Publié le mercredi 28 août 2019 à 21h45 par Lonewolf - 178 / 0
    Partager sur |

    Chaque année, à la même période environ, les différents sports repartent pour une nouvelle saison, et les sports mécaniques ne font pas exception. On va donc cette fois dans la saison 2019 du championnat du monde de motocross.

     

    De la moto et de la poussière


    Au menu, donc, le championnat du monde outdoor de motocross. Visuellement, si les pistes se résument à de la terre battue, on a de la belle variété de paysages autour, tout comme dans le Playground. Pas de quoi s'extasier d'avoir le plus beau jeu du monde sous les yeux, mais tout de même suffisant pour ne pas se faire arracher la rétine et avoir de beaux environnements, et on n'en demande pas plus pour un jeu de course.
    Du côté du son, on fait dans le strict minimum : une OST pop/rock fort sympathique et rythmée, et des bruits de moteur. Voilà, circulez, rien à voir (ou plutôt entendre) ici.
    Pas de commentaires même avant et après la course, pas de dialogues parce que aucune mise en scène (à l'heure où tous les jeux de sportproposent un mode Carrière évolutif, scénarisé, et prenant, MX GP fait toujours l'impasse).... Bref, niveau sonore, c'est l'austérité à l'allemande.

    Dans l'ensemble, l'aspect technique est quand même suffisamment avancé, y compris dans la modélisation des motos, pour qu'on ait affaire à un jeu qui ne provoque pas de saignement des yeux. Et c'est déjà très bien pour le genre.

    Responsive image
    Un peu de répit avant de démarrer

    Contenu efficace, mais classique


    Côté modes de jeu, on a l'arsenal classique du jeu de course. Une fois votre pilote créé et votre première course faite, vous pourrez choisir entre jouer la saison, aller dans les parties rapides (course simple et contre la montre, notamment), le multijoueurs en ligne, ou le Playground.

    Pas vraiment besoin de vous faire un dessin pour les premiers, tout est dans l'intitulé : vous battre pour le championnat, aller dans une course tranquille, ou tester vos compétences en ligne (avec la physique parfois un peu aléatoire de la moto, c'est assez fun).
    Le Playground, lui, vous permet, encore une fois, de vous entraîner sur un secteur ouvert ainsi que de créer des courses et de participer à celles des autres joueurs. C'est sans doute là que vous passerez le plus clair de votre temps entre deux épreuves de championnat, histoire de parfaire vos skills et de créer des pistes retorses pour les autres.
    L'éditeur de circuit est assez simple à prendre en main et propose pas mal d'options pour permettre de créer des courses dignes de ce nom, d'autant que tout est configurable, jusqu'à l'environnement local ou la météo !

    On regrette donc l'absence totale de mode Carrière, le seul choix approchant un minimum étant de choisir un sponsor ou une écurie avant de lancer la première course... Dommage.

    Responsive image
    Le motocross, c'est salissant

    Des bleus et des bosses


    Au bout du compte, MXGP 2019 est le seul jeu de motocross sur PS4, mais c'est surtout un bon jeu pour qui réussit à apprivoiser sa moto et maîtriser le gameplay, ce qui n'est pas toujours facile avec une physique parfois aléatoire qui a une fâcheuse tendance à nous envoyer dans les panneaux, les arbres, ou tout autre obstacle, et en sachant que le jeu ne pardonne pas la moindre erreur et vous renverra sans ménagement en arrière si vous coupez un virage, même par mégarde.
    Incontournable pour les amateurs, accessible pour les néophytes prêtes à y passer un peu de temps, MXGP 2019 réussit une certaine alliance de l'arcade et de la simulation, un peu entachée par son gameplay exigeant et son absence de mode Carrière.
    Mais si vous aimez rouler dans les chemins de terre, vous devriez apprécier.

    Responsive image
    On s'envole !

     

     



    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles


    Test MXGP 2019 - 3 minutes de lecture