Note du test 8.5/10En conclusion :

Tales of Arise est un RPG certes dirigiste, mais surtout avec un contenu assez massif et magnifiquement écrit, notamment en ce qui concerne ses personnages. Son système de combat hyper dynamique et simple à prendre à main (mais nettement plus difficile à totalement maîtriser) fera également le bonheur des amateurs du genre. Sans conteste un des derniers grands RPG de la PS4 et le premier RPG majeur de la PS5.

Les plus

Une écriture fine
Un système de combat rapide et dynamique
Une mise en scène épique

Les moins

Des thèmes musicaux parfois à la limite du déjà entendu

  • Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Lonewolf


  • ps4

    Tales of Arise
    Editeur et Developpeur : Bandai Namco
    Genre : RPG
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 10 septembre 2021
    Trophées : Oui
    Support


    Test Tales of Arise

    Publié le lundi 04 octobre 2021 à 09h42 par Lonewolf
    Partager sur

    Derrière les mastodontes Final Fantasy et Dragon Quest, une autre série du RPG japonais possède une grande histoire et une certaine aura. La série Tales of, débutée par Tales of Phantasia en 1995 sur Super NES, a en effet su se faire une place dans le coeur des amateurs au fil des années. Et aujourd'hui débarque sur PS4 et PS5 sa dernière itération : Tales of Arise.

     

    Un duo opposé et complémentaire...


    Tales of Arise débute alors que le monde de Dahna est colonisé et réduit à l'esclavage par la planète voisine de Rena (l'intro a un fort côté Star Ocean à un moment). Parmi les esclaves dahniens du royaume de Calaglia, on trouve le Masque de Fer, un combattant amnésique qui ne ressent pas la douleur et est prêt à combattre l'oppresseur. Sa rencontre avec Shionne, une jeune femme rénienne qui est maudite par des épines électriques sortant de son corps et dirigées contre quiconque s'approche trop ou la touche, va être le début d'une grande épopée...
    Ainsi débute donc ce nouveau Tales of, et le moins qu'on puisse dire est que le changement est rapidement visible : nouveau moteur graphique, nouveau système de combat, ambiance plus mature à l'image de Tales of Berseria, les développeurs ont voulu taper fort pour les 25 ans de la série, et ça marche rapidement.

    On se retrouve ainsi aux commandes d'un duo que tout oppose, mais qiu ne peut que fonctionner ensemble : le Masque de Fer ne ressent pas la douleur, Shionne blesse quiconque l'approche et peut aussi soigner, la complémentarité est immédiate.
    Et on voit déjà une des premières finesses d'écriture : la relation entre les partenaires est difficile. Pas d'amitié spontanée ici, mais de la méfiance et des caractères bien trempés qui vont devoir apprendre à se connaître pour fonctionner ensemble.
    Cela permet d'ailleurs pas mal d'humour et de sarcasme dans les dialogues, les piques mutuelles volent littéralement en escadrille.

    Responsive image
     

    Des combats d'un nouveau genre


    Et puisqu'on parle de taper fort, parlons combats.
    Si vous connaissez les Tales of, vous connaissez la base, qui n'a pas changé : action en temps réel, combos, artes assignés aux touches, bref, c'est la routine de ce côté.
    Le reste, en revanche...

    Si vous trouviez les combats des Tales of parfois un peu lents jusqu'à aujourd'hui (encore que Berseria avait déjà bien changé la donne de belle manière pour redynamiser le tout), préparez-vous à être surpris, parce qu'on marche sur les traces des plus purs Action RPG.
    Les attaques et les combos s'enchaînent à une vitesse dingue, les contre-attaques sont magnifiquement gérées, et le principe d'attaque bonus/attaque combinée sur la croix rajoute une marche dans la vitesse de l'ensemble.
    Sans oublier que la mise en scène des attaques combinées (à faire selon un timing précis sur des ennemis affaiblis, au passage) et des artes mystiques n'a rien à envier aux plus gros animes shônen des dernières années.
    On en viendrait presque à dire que si un anime Tales of Arise devait exister, il suffirait de reprendre la mise en scène du jeu.

    Tant qu'on parle de mise en scène, d'ailleurs, parlons des saynètes, autre grand classique de la série pour explorer les relations entre les personnages.
    Fini les vignettes fixes avec juste des frames d'expression des persos. On passe à des grandes cases animées façon manga, avec beaucoup plus de mise en scène et d'expressivité, et ça encourage encore plus à les visionner.

    Responsive image
     

    Du contenu à foison


    Que serait un RPG sans des choses à faire hors de l'histoire ? Tales of Arise se montre plutôt généreux de ce côté, et c'est tant mieux.
    Vous avez plusieurs titres à récupérer avec des actions précises (notez que vous ne les équipez pas, cette fois, vous bénéficiez directement de leurs bonus sans avoir à les équiper manuellement), des compétences en masse à débloquer (notez que les tenues DLC vous offrent des titres et compétences liés), des hiboux à trouver pour débloquer des cosmétiques et remplir une quête, pas mal de quêtes annexes en tout genre...

    Il n'y a pas un moment où on s'ennuie dans le jeu, d'autant que le défi est assuré par les monstres géants qui vous donneront bien du fil à retordre.
    Heureusement, le voyage rapide permet de multiplier les voyages sans trouver le temps long.

    Responsive image
     

    Un RPG majeur à ne pas rater


    Pour dire les choses très clairement, Tales of Arise a toutes les qualités, non seulement d'un épisode majeur de la franchise, mais surtout d'un RPG majeur de façon générale.
    Beau, long, rempli, à l'écriture fine surtout sur ses personnages, la quête du Masque de Fer et de Shionne promet des heures de grande aventure développée et prenante, qui devrait satisfaire autant les amateurs de la série et de RPG japonais que les nouveaux arrivants dans l'un ou l'autre cas.
    Si le jeu arrive sur la fin de la PS4 et lui offre l'un de ses derniers gros titres, il est surtout le premier RPG japonais majeur de la PS5, bien avant l'arrivée de Final Fantasy XVI et de Dragon Quest XII.
    De quoi, on peut l'espérer, propulser la série vers de nouveaux sommets et l'amener vers une nouvelle dimension face à la concurrence.

    Responsive image
     




    Test Tales of Arise - 4 minutes de lecture