Note du test 3/10En conclusion :

Si Gungrave GORE n'est pas le pire jeu de la PS5, il ne le doit qu'au fait que Aliens tente de tuer la console à chaque lancement. Au-delà de ça, c'est en effet un festival de vide, de mou, et d'inintéressant comme on en voit rarement. Si on ne demande pas aux jeux d'action d'être particulièrement poussés ou intelligents, Gungrave réussit l'exploit de repousser les limites de la stupidité, ce qui constitue une belle raison de l'éviter.

Les plus

Assez court
Résumé des 2 premiers jeux inclus

Les moins

Personnage lent et lourd
Action molle
Un jeu qui a 20 ans de retard
Scénario aux abonnés absents
Musique indigente

  • Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Lonewolf


  • ps5

    Gungrave G.O.R.E
    Editeur : Koch Media
    Développeur : Studio IGGYMOB
    Genre : FPS
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 22 novembre 2022
    Trophées : Oui
    Support

    Disponible aussi sur : ps4

    Test Gungrave G.O.R.E

    Publié le mardi 06 décembre 2022 à 10h59 par Lonewolf
    Partager sur

    Gungrave est de retour, 18 ans après son épisode 2, et il a encore du boulot pour défoncer du mafieux à la chaîne. Mais certaines licences devraient rester dans la tombe.

     

    Direction Scumland !


    Un peu de contexte pour commencer.
    En 2002 apparaissait Gungrave sur PS2, un jeu d'action stylisé qui n'a pas connu de grandes critiques ni un franc succès. Il a tout de même eu une fanbase assez solide pour avoir un anime en 2003 et une suite, Gungrave Overdose, en 2004. Depuis, plus rien.
    Jusqu'en 2018, où on le ressort de sa tombe pour un confidentiel Gungrave VR, et 2022, où arrive le vrai 3e épisode, Gungrave GORE.
    Si vous n'avez pas fait les 2 premiers jeux, un petit résumé de chacun est disponible, histoire de se situer, comme le faisait Metal Gear Solid avec Metal Gear et Metal Gear 2 : Solid Snake. Une initiative appréciable en soi, mais totalement inutile vu le niveau des dits scénarios concernant Gungrave.

    Sachez cependant que c'est peut-être là le seul point réellement positif de Gungrave GORE.
    Le jeu est en effet incroyablement moche et austère, totalement indigne de ses supports, à tel point que l'on croirait être revenu 20 ans en arrière, et sans le côté stylisé cartoon/anime qui sauvait un peu les deux premiers épisodes.
    Côté son, on aura quelques riffs de metal totalement dissonnants qui agressent les oreilles et Quartz qui nous assomme en permanence de communications inutiles.
    Vous vous vous souvenez de Navi dans Ocarina of Time ? C'est pareil en pire.

    Bref, rien n'est engageant dans la forme, et n'espérez pas que le gameplay rattrape le tout...

    Responsive image
    Retour à l'époque Tokio Hotel côté look

    Et si John Woo n'avait aucun style ?


    Chaque niveau s'ouvre avec la formule "Kick their ass !". Simple, clair, efficace, mais difficile à mettre en oeuvre. Pourquoi, demanderez-vous, alors que Grave dispose de munitions infinies et de grands pouvoirs, en plus d'une visée automatique ?
    Tout simplement parce qu'il a la grâce et le charisme d'un Steven Seagal sous somnifères, encore plus avec son look emo et son mutisme intégral.
    Grave est lent, lourd, et ses attaques semblent ne pas avoir le moindre punch.

    Les développeurs ont bien essayé de dynamiser tout ça avec une esquive et des parades, mais tout est gâché par cette lenteur et cette lourdeur.
    Ne parlons même pas de la structure des niveaux, qui se résument à des couloirs où on massacre du sbire idiot par paquet de 100. Si vous cherchez à tester la solidité de votre gâchette R2, c'est le jeu idéal.

    Ne pensez même pas à récupérer des objets dans les niveaux, à l'instar, par exemple, d'un Devil May Cry. Ici, on récupère de quoi acheter des compétences à la fin d'un niveau, sans explorer ni ramasser : il n'y a tout simplement rien de ce genre, juste du massacre à la chaîne et un gameplay d'une lourdeur inimitable, à peine relevé par des améliorations à l'effet imperceptible...

    Responsive image
    Une posture classe... Avant de se mettre en mouvement

    L'histoire ? C'est quoi, ça se mange ?


    Bien évidemment, l'histoire, de son côté, se révèle tellement convenue qu'elle passe très vite au second plan. En très gros, 4 gros méchants contrôlent la ville avec une drogue. Il ne tient qu'à vous et votre groupe (qu'on ne verra pas agir) de tout simplement tous les massacrer.
    Vous aurez compris, cela tient sur un post it et n'est qu'un prétexte à déchaîner un enfer que même Arnold Schwarzenegger, Sylvester Stallone, et Bruce Willis réunis n'ont jamais réussi à déchaîner, même réunis.

    Mais entre l'histoire inutile, les personnages plats et sans charisme, et l'ennui général qui règne, dur de s'intéresser à tout ça.

    Responsive image
    Oh la belle bleue !

    Gungrave MORT


    Vous l'aurez compris, il n'y a pas grand chose à sauver de ce nouveau Gungrave.
    Certaines licences devraient tout simplement rester mortes et oubliées, et Gungrave en fait partie.

    Gungrave GORE a tout simplement 20 ans de retard et se contente de reproduire la formule de ses prédécesseurs PS2, laquelle avait déjà bien du mal à convaincre.
    Entre sa lourdeur, ses graphismes horribles et austères, son IA aux fraises, et sa bande sonore qui tue les oreilles, nous tenons peut-être là le pire jeu de 2022.

    Responsive image

     




    Test Gungrave G.O.R.E - 3 minutes de lecture