Note du test 5.5/10En conclusion :

Si Broken Mind est très court et ne propose pas vraiment d'identité propre au-delà du visuel, il propose un thriller interactif certes très convenu mais assez efficace pour captiver le peu qu'il dure, d'autant plus que le jeu tourne de façon parfaitement fluide et sans bugs.

Les plus

Une direction artistique unique
Le passage avec Laura
Des éléments de point and click bien intégrés
Bon doublage

Les moins

Très très court
Scénario très convenu
Le côté survival horror désamorcé par les musiques des ennemis

  • Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Lonewolf


  • ps5

    BROKEN MIND
    Développeur : 2BAD GAMES
    Genre : Survival-Horror
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 21 juin 2022
    Trophées : Oui
    Prix de lancement : 9,99€
    Support

    Disponible aussi sur : ps4

    Test BROKEN MIND

    Publié le lundi 20 juin 2022 à 11h50 par Lonewolf
    Partager sur

    Frank Morgan a tout perdu après l'assassinat de sa fille : son mariage, sa santé mentale, ses possibilités de carrière dans la police... Mais quand on l'envoie sur l'affaire d'un enlèvement d'une ado en live, il décide de tout faire pour la sauver. Ainsi débute Broken Mind, un thriller indépendant entièrement fait à la main par un seul homme.

     

    Un jeu dessiné à la main


    Broken Mind frappe directement les esprits sur un point : son style visuel. Tony De Lucia a non seulement développé le jeu seul pendant 5 ans, mais il a également tout dessiné, des personnages aux décors, à la main, avant de les modéliser et animer.
    Cela se voit à l'écran et confère au jeu une direction artistique unique, quoique parfois un peu dérangeante (ce qui contribue à l'atmosphère du jeu, après tout). On notera la jauge de santé sous forme d'un coeur humain et celle d'endurance sous forme de poumons, très original.

    Cela a toutefois un prix : les animations sont quasi inexistantes et les personnages restent en 2D quoi qu'il arrive, tout comme les textures. Pour résumer, on se retrouve un peu avec de la 3D façon FPS des années 90 : perspective, profondeur, mais sprites 2D. C'est un style qui peut choquer en 2022, mais qui a fait ses preuves et permet aux indés de se centrer sur le reste.

    La musique et les doublages, notamment, sont de très bonne facture et renforcent l'immersion dans ce thriller interactif.

    Responsive image
    Une DA absolument unique

    Un survival horror sans survie ni horreur...


    Côté écriture et scénario, on sent une certaine ambition d'aller taper dans les références du thriller US, avec de petites influences de David Fincher et David Lynch. Malheureusement, ça s'arrête là : le scénario est certes efficace, mais horriblement convenu et prévisible, et la partie survival horror ne relancera pas l'intérêt de ce côté.

    Le jeu est en effet vendu comme un survival horror, à ceci près que, à part 2-3 jumpscares, il n'y a aucun sentiment d'horreur, et le côté dérangeant disparaît vite quand vous avez compris comment ça marche.
    Le jeu ne contient en effet littéralement que deux ennemis de base (des "démons" quand Morgan affronte ses peurs, des types avec un masque de renard dans le monde réel) et un boss. Les dits ennemis s'effondrent vite après quelques coups de crosse et de pieds, ou juste d'une bonne vieille balle dans le crâne.
    Cette seconde option est d'ailleurs loin d'être idiote : vous aurez en effet beaucoup plus de munitions que d'ennemis, tant ils sont rares (à moins qu'ils augmentent en nombre avec la difficulté).
    Quant à l'éventuel côté horrifique, c'est difficile de le ressentir quand tous vos ennemis arrivent littéralement face à vous et que le thème de combat se déclenche avant même que vous les repériez...

    Responsive image
    Le passage avec Laura est assez marquant

    ...Mais avec du point and click


    Si la partie survival horror n'est pas la plus réussie et que le côté FPS se résume au strict minimum (une seule arme, la possibilité de se baisser, une attaque de corps à corps et au revoir), le côté point and click est déjà beaucoup plus convaincant.

    Au fil de votre avancée, il vous faudra en effet résoudre diverses énigmes dans le cadre de l'enquête. Elles seront souvent assez simples et feront surtout appel à votre sens de l'observation et à utiliser les bons objets aux bons endroits, mais cela renforce suffisamment le côté thriller du titre pour retenir l'attention.

    On notera également une petite variété de gameplay avec des passages impliquant Laura, et notamment celui où on rejoue intégralement son enlèvement. Un moyen ingénieux de modifier le rythme et d'améliorer la durée de vie du titre.
    Ce dernier point n'est d'ailleurs pas du luxe, puisque le jeu se termine facilement en 3 petites heures, soit encore moins qu'une campagne de Call of Duty.
    Vous pouvez toujours éventuellement relancer le jeu pour faire la chasse aux trophées non liés à l'histoire, mais ce sera bien la seule raison de le faire, puisqu'il n'y a aucun choix ou embranchement scénaristique.

    Responsive image
    Quelques énigmes assez simples...

    Une grande ambition, un résultat imparfait


    Broken Mind ne manque clairement pas d'ambition en voulant restituer une expérience de thriller comme on peut en voir au cinéma. Il souffre cependant de son scénario prévisible (le flic borderline qui ne se pardonne pas son échec, le coéquipier loyal qui manque d'y passer, les fédéraux qui débarquent, tout y passe) et d'un gameplay qui exploite bien trop peu ses idées et ambitions.

    Cependant, quand on se rappelle qu'on est devant un jeu développé pendant 5 ans par une seule personne, on se dit qu'on tient quelque chose de très sympathique malgré ses défauts, et l'expérience est tout de même plutôt intéressante.
    On souhaite juste au studio d'avoir plus de budget et, peut-être, une équipe pour finir par être totalement à la hauteur de ses ambitions.

    D'ici là, Broken Mind apparaît comme son jeu le plus poussé et ambitieux, et c'est tout de même un thriller efficace, ce qui justifie déjà d'y jeter un oeil.

    Responsive image
    Un HUB classique de FPS




    Test BROKEN MIND - 4 minutes de lecture