Note du test 7/10En conclusion :

Hardspace Shipbreaker offre un concept original qui plaira aux démolisseurs et à ceux qui aiment réfléchir pour être efficaces. Il est toutefois plombé par un énorme problème de rythme, le tout étant tellement lent et vite répétitif qu'on a tendance à s'ennuyer rapidement. Un titre à conseiller à qui n'a pas peur de ce type de rythme.

Les plus

Un visuel magnifique
Un concept original et intéressant

Les moins

Très lent et pénible
Un peu difficile à maîtriser

  • Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Lonewolf


  • ps5

    Hardspace: Shipbreaker
    Editeur : Focus Entertainment
    Développeur : Blackbird Interactive
    Genre : Aventure
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 20 septembre 2022
    Trophées : Oui
    Support


    Test Hardspace: Shipbreaker

    Publié le jeudi 13 octobre 2022 à 10h29 par Lonewolf
    Partager sur

    Vous avez déjà rêvé d'être un travailleur surexploité dans l'espace ? Ne rêvez plus, Hardspace Shipbreaker vous permettra de réaliser ce rêve et de découper en morceaux des vaisseaux à la chaîne.

     

    Bienvenue chez LYNX


    La corporation LYNX a la main mise sur la récupération et l'exploitation des matériaux dans l'espace. En quête de travail, vous les rejoignez malgré leur politique ultra capitaliste et l'absence de droit du travail, ce qui vous amène à littéralement mourir puis renaître avec une énorme dette, et il est temps de vous mettre au boulot.

    Le moins qu'on puisse dire, c'est que Hardspace Shipbreaker est beau. Même si l'ambiance est austère (on y reviendra), les modélisations et les effets sont fort réussis, et on se projette très vite dans l'espace, de même pour la partie sonore et les doublages.

    Le travail est très minutieux, notamment sur les vaisseaux à démanteler, qui sont particulièrement détaillés et demanderont un certain effort pour les mettre en morceaux.
    La vue à la première personne permet de bien profiter du travail visuel et de l'ambiance, ce qui est un excellent point et permet une immersion totale, au même titre que le gameplay.

    Responsive image
    Choisissez le vaisseau à démanteler

    Dans l'espace, on est très lent !


    Le gameplay, parlons-en. Les développeurs se sont manifestement mis en tête de reproduire autant que possible les sensations de l'apesanteur, et cela se ressent bien dans les déplacements.
    Votre personnage est en effet lent, pataud, un peu gauche, ce qui se traduit dans le gameplay et les multiples commandes éventuellement difficiles à assimiler d'entrée de jeu. La pratique fera l'amélioration, heureusement, mais beaucoup pourraient se trouver noyés sous le flot d'informations.

    D'autant plus que se rajoutent rapidement les outils et le boulot à tout ça, et il faudra donc jongler entre les différents outils et les déplacements à tout bout de champ, ce qui peut vite devenir lourd, d'autant qu'il faut bien séparer les matériaux selon leur destination (recyclage ou destruction).

    Responsive image
    Analysez la structure

    Recycler ou détruire ?


    Concrètement, le travail à accomplir se présente de la façon suivante : chaque jour, vous choisissez sur quel vaisseau travailler, et vous allez devoir le démanteler pièce par pièce.

    Et là, vous allez le choix entre le découpage méthodique ou la méthode bien bourrine, soit couper les différentes jonctions et récupérer les gros morceaux, ou y aller franchement en petits morceaux façon puzzle.
    En gros, ça peut être un jeu de réflexion ou un gros défouloir.

    Le souci étant que les vaisseaux sont gros et que, même en divisant les sessions de jeu, cela devient très vite pénible de les découper, surtout si on se souvient de la lenteur du perso et que c'est littéralement le but du jeu. C'est d'autant plus difficile qu'un quota vous est demandé tous les 1er du mois sous peine de pénalité (soit une pression supplémentaire pour faire de grosses sessions).

    Alors, oui, on peut améliorer sa tenue et son équipement, mais cela ne résout pas le problème de vitesse et de rythme qui verra vite l'ennui s'emparer du joueur, à moins de particulièrement aimer le travail à la chaîne en usine.

    Responsive image
    Découpez la carcasse

    Un bon concept, une exécution mitigée


    Hardspace Shipbreaker est un jeu qui plaira à ceux qui aiment prendre leur temps pour un travail bien fait. Pour tous les autres, il restera un très bon concept et de bonnes idées liées (le scanner aide par exemple à découper minutieusement), mais le manque de rythme couplée à la lenteur et la lourdeur du perso pourrait bien avoir rapidement raison de la tolérance de beaucoup de joueurs, à moins qu'ils fassent de très courtes sessions, quitte à avancer lentement.

    Bref, nous avons là un jeu intéressant et sans doute plus poussé qu'il en a l'air, mais il demandera un investissement massif et une certaine volonté pour qui voudra en profiter à fond.

    Responsive image




    Test Hardspace: Shipbreaker - 3 minutes de lecture