• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    ReleaseForBurial


  • ps3

    Zone of the Enders HD Collection
    Editeur : Konami
    Développeur : Kojima Productions
    Genre : Action | Aventure
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 29 novembre 2012
    Trophées : Oui
    Support

    Disponible aussi sur : vita

    Test Zone of the Enders HD Collection

    Publié le dimanche 09 décembre 2012 à 08h55 par ReleaseForBurial - 2596
    Partager sur |

    Konami continue de sortir les portages HD de quelques uns de ses classiques.Zone Of The Enders sorti sur PlayStation 2, ainsi que sa suite y sont passés. Voyons ce qu'ils ontdans le ventre.

    Zone Of The Enders est sorti en 2001 sur PlayStation 2. Le jeu fait suite à une OAV sorti la même année et mettant en scène des mechas surpuissant sur fond de colonisation spatiale et recherche de minerais précieux.

    Nous sommes au 22e siècle et Mars a été colonisé, ainsi que ses satellites, grâce notamment à l'exploitation d'un minerai précieux, le Metatron, découvert sur Callisto, un des satellites.
    La Terre prive de plus en plus de liberté les Enders, les colons de Mars et des affrontements entre mouvements indépendantistes et armée Terrienne donnent naissance à des mechas surpuissants, les Orbital Frame, exploitants la puissance du Metatron. Le joueur prendra possession du Jehuty, un des Orbital Frame, via le personnage de Leo Stenbuck, un enfant surpris par le déluge des combats et se réfugiant par inadvertance dans le mecha.

    Zone Of The Enders : The 2nd Runner se situe deux ans après les événements du premier jeu. Le joueur reprendra contrôle du Jehuty grâce à Dingo Egrett, un ancien membre du Barham, groupe indépendantiste.

    Premières pirouettes...

    En 2001, nous étions encore dans la première génération des jeux sur PlayStation 2, et ça se voit. Malgré le passage à la HD, le jeu souffre des lacunes de l'époque. Un bestiaire ultra répétitif, malgé des boss sympathiques, très peu d'explosions ou d'effets spéciaux. Les décors sont vides en extérieur comme en intérieur.

    Mais il faut admettre un joli travail sur les textures du Jehuty, un des mechas les plus chics de la création. Pour les cinématiques, celles-ci avec l'upscaling se sont revêtues d'un voile flou très déagréable.

    Au niveau gameplay, la prise en main permet de prendre possession du Jehuty très rapidement et de se plonger dans les combats très aérien. Car chose rare, le Jehuty ne mettra jamais pied à terre. Même au niveau du sol, on flottera toujours au dessus.

    Durant les combats, il faut même admettre que pour l'époque, la sensation de voler et de se tourner dans tout les sens est impressionnante.

    Par contre, côté rythme et histoire, le jeu est continuellement interrompu par les états d'âme du jeune héros, ou bien les ordres de Ada, l'intelligence Artificielle de l'Orbital Frame. Le monde est faussement ouvert et le déroulement du jeu vraiment dirigiste. La durée de vie n'excédera pas 7 heures.

     

    On refait un tour...

    En 2003, The 2nd Runner débarque sur la PlayStation 2. Même console, même éditeur mais un monde entre les deux épisodes.

    Le passage à la HD aide à creuser ce fossé entre les deux jeux et à mettre en avant le choix des développeurs, notamment celui du cell-shading plus que satisafaisant. Les mechas et le bestiaire prennent tout de suite une vie qu'ils n'avaient pas dans le précédent. Le bestiaire s'est agrandi aussi pour l'occasion. Des nuées d'ennemis, du plus petit au plus gros remplissent l'écran. La prise en main du Jehuty est quasi identique malgré quelques nouveautés comme la possibilité de saisir les ennemis. Les boss sont boostés aussi. Le rythme moins saccadé, la montée en puissance, et une progression enfin débarrassée des incessants allers-retours du premier jeu, rendent ce second épisode beaucoup plus fun. Mais cela reste trop court, à peine 6h30 de jeu.

    Le passage à la HD a rendu les parties ingame plus belles encore (mais des flous subsistent), alors que les cinématiques subissent des ralentissements qui n'existaient pas sur la version PS2. Dommage car cela est vraiment pénible et gâche une grande partie du plaisir.


    Quelques instants de gameplay avec le trailer de lancement
     

     

    Note du test 6/10En conclusion :

    Konami a sorti là des placards deux jeux phares de la PlayStation 2, même s\'ils ne sont pas les plus renommés. Ils profitent très certainement de l\'aura dégagée par M. Kojima qui a son nom au générique. Même si son intervention se sent sur le scénario et quelques éléments des jeux, il n\'a été que producteurs. A l\'époque d\'ailleurs, le premier Z.O.E. était accompagné de la démo de Metal Gear Solid 2, ce qui a plus que contribué à son succès. Le deuxième épisode accumule les plus, mais souffre pour le coup des ralentissements sur les vidéos. Un bilan mitigé donc. Les deux jeux valent le détour et font parties de l\'Histoire de la console de Sony, mais ce portage HD inégale ne donne pas forcément envie de courir après. Les possesseurs d\'une PS2 feront mieux de la dépoussiérer et de se procurer les originaux pour certainement moins cher et aussi sans ralentissements ou flous.

    Les plus

    Deux jeux phares de la PS2
    Un deuxième épisode qui ne vieillit pas.
    La démo du nouveau Metal Gear Solid.

    Les moins

    Portage HD inégal.
    Ralentissements et flous sur les cinématiques.
    Premier épisode vieillot.
    Aucun bonus.

    En résumé


    Zone of the Enders HD Collection par Rating: 6 / 10


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles