• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Lonewolf


  • ps4

    AKIBA’S TRIP: Undead & Undressed
    Editeur : Nis America
    Développeur : ACQUIRE Corp
    Genre : Action | RPG
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 06 février 2015
    Trophées : Oui
    Support

    Disponible aussi sur : ps3 vita

    Test AKIBA’S TRIP: Undead & Undressed

    Publié le samedi 14 février 2015 à 12h54 par Lonewolf - 3548
    Partager sur |

     

    Akihabara, également appelé Akiba, haut quartier de la vie geek/otaku japonaise. C'est là que commence l'histoire de votre avatar, sauvagement transformé en Synthister, une sorte de vampire, après avoir répondu à une annonce. Heureusement pour lui, il est rapidement sauvé par une jeune fille, et s'ensuit alors un long combat pour sauver Akiba des Synthisters...

    Akiba's Trip débarque donc en Europe à travers son second épisode (le premier est sorti sur PSP en 2011 au Japon et n'en est jamais sorti. Il a apparemment assez marché pour en faire un nouveau et l'exporter). Rassurez-vous, Undead & Undressed est tout à fait compréhensible sans y avoir joué.
    Il s'agit donc d'un Action RPG qui nous fait parcourir le quartier d'Akihabara pour éliminer des créatures sensibles au soleil en les déshabillant.  Oui, rien de moins : tout le monde en sous-vêtements pour sauver le quarttier !
    Et donc, qu'est-ce que ça vaut, au-delà de l'idée bien WTF ?

    It's manga time !

    Retard technique

    Passé la très belle intro animée, vous allez avoir droit à un choc : si l'estéhtique manga est très bien faite, le jeu est tout simplement une honte technique ! Et cela, que ce soit sur PS3, PS Vita, ou PS4.
    Sérieusement, la modélisation des personnages est digne d'une PS2, votre arme flotte dans votre dos, on rencontre sans cesse les mêmes modèles de PNJ... Et ça, c'est pour la partie graphique. À côté de ça, vous allez vous taper régulièrement des temps de chargement, juste parce que le jeu n'est pas un open world et que les différentes zones sont clairement délimitées...

    Bref, c'est moche et loin des standards actuels. Seuls les élements manga (le portrait des personnages, les images fixes qui servent de fonds au martphone du héros...) tiennent la route.

    J'aime me battre !

    Entre marche, baston, et jolies filles

    L'intro vous plnge directement dans le vif du sujet, d'autant que vous vous retrouvez à combattre aussitôt après avoir pris le contrôle de votre avatar. Le système de combat est extrêmement simple, et même assez complet.
    La touche X vous sert à frapper aux jambes, la touche Cercle permet de frapper à la poitrine, et la touche Triangle vous laissera frapper la tête. Cette dernière n'étant utile que si votre adversaire porte un vêtement à la tête, évidemment (bandeau, casquette, casque, masque...). La touche Carré, elle, permet de sauter, en combat ou non, quand la touche R1 sert à parer.
    Simple et efficace, donc.

    Pour éliminer votre adversaire, vous devez donc le déshabiller. Pour cela, vous devez donc frapper la partie que vous voulez déshabiller jusqu'à ce qu'elle émette une lumière violette, et il ne vous reste qu'à maintenir la touche concernée pour attraper et ôter. Parfois, si vous essayez avant et que vous avez assaez affaibli, vous aurez droit à un "duel" où il faudra matraquer le bouton pour faire baisser la jauge. Si elle arrive à 0 avant que ça s'achève, vous enlevez.

     

    Il y a également la possibilité de contre-attaquer, de contrer en enlevant un
    vêtement (si la lumière violette est là), d'enchaîner les déshabillages si plusieurs vêtements sont aassez affaiblis, de vous "soigner" en maintenant L1 (ce qui remet tous vos vêtements à 100%), de lancer une attaque en duo avec votre coéquipière (ce qui ne sera possible qu'après avoir été appris).

    Bref, un système de combat particulièrement simple, complet, et efficace. Pas exempt de défauts, cela dit...
    D'abord, le classique des jeux en 3D : la caméra qui fait tout et n'importe quoi dans les lieux étroits. Sérieusement, un combat sur Junk Street, particulièrement, peut vite devenir une horreur tant il n'y a pas de place pour faire quoi que ce soit (surtout si d'autres Synthisters décident de s'en mêler et de prêter main forte à leurs camarades... Ce qui m'amène au second point négatif).
    Si vous êtes confronté à un nombre d'ennemis assez imposant (disons 5 ou 6, minimum...), vous risquez de vous retrouver encerclé et de subir un autre classique des jeux d'actoin : l'impossibilité pour le joueur de réagir face au harcèlement des combos ennemis, et une parade en plein combo quasi impossible. Ce qui rend vite le tout extrêmement long et pénible...

    Mais ce sont là les seuls vrais défauts du jeu, avec sa technique.

    Explorer Akiba

    Court, mais dense

    Oui, court. Enfin, d'une certaine façon.
    Même en faisant beaucoup de levelling avec des combats au hasard dans la rue, avec les quêtes annexes, ou avec la quête du Colisée, il ne foudra qu'une quinzaine d'heures pour boucler une première partie. Mais il vous en faudra beaucoup plus pour prétendre terminer le jeu à 100% (à titre d'exemple, pour ce test, j'ai plié une partie en un peu moins de 15 heures, au niveau 62 ou 63, avec 91% de missions secondaires terminées... Et je n'ai couvert que 51% du jeu).

    L'histoire est très bonne, très intéressante, bourrée d'humour et de personnages hauts en couleur, et vous ne manquerez jamais vraiment de choses à faire. De plus, il existe diverses fins selon les choix que vous ferez dans certaines situations, et, bien sûr, les collections de vêtements et accessoires à tenter de remplir.
    Il vous faudra donc plusieurs parties rien que pour les différentes fins. Si une partie est courte, le jeu propose donc une grande rejouabilité, surtout si vous adhérez au délire otaku bourré d'humour ecchi et de références geeks qu'il est. Bon, il faudra aussi faire avec le placement de produit permanent (entre les flyers, les pubs des écrans de chargement, les vidéos in game diffusées sur les écrans d'Akihabara, qui sont TOUS de la promotoin de quelque chose d'existant au Japon... C'est un peu comme si un studio français balançait des pubs pour ses autres jeux, des magasins, des entreprises, des chanteurs français dans l'un de ses titres, vous voyez ?). Mais comme cela ne nous concerne pas directement (je doute que quelqu'un ici compose un jour lenuméro de Maidreaming, par exemple...), ce n'est pas bien grave.

    Trailer de lancement

    Bref, finalement, Akiba's Trip est-il un bon jeu ? Si vous adhérez au délire et êtes prêts à supporter des combats parfois pénibles, oui, sans trop de problème.

    Il propose toute la panoplie de l'Action RPG digne de ce nom (un bon système de combat, une bonne histoire, un système de craft, des quêtes annexes assez nombreuses...) qui est juste malheureusement enrobé dans une technique absolument honteuse pour ses supports.

    Ce n'est pas le jeu du siècle, mais il reste un bon représentant du genre pour tout amateur de manga et de WTF, d'autant qu'il propose un Naw Game +, qui vous garde tout (sauf votre niveau, vous repartez au niveau 1. Mais avec l'équipement et l'argent que vous aviez à la fin de votre partie précédente). Peut-être un peu cher payé, mais pas déplaisant.

    Note du test 6/10En conclusion :

    Vous aimez les mangas et animes typés shônen et ecchi ? Le WTF complet que peuvent avoir les scénaristes japonais dès qu\'il s\'agit de trouver une idée délirante ? Akiba\'s trip : Undead & Undressed devrait vous satisfaire, à condition de ne pas être trop regardant sur le produit tout de même. Si ce n\'est pas le cas, passez votre chemin tout de suite.

    Les plus

    Un Action RPG efficace
    Rejouabilité assurée via les choix multiples
    Le mode Toybox pour ceux qui ne veulent pas se prendre la tête (accès direct à tout, mais impossibilité de revenir au jeu normal)
    Fun d'un bout à l'autre
    Scénario classique de shônen manga

    Les moins

    Des combats très pénibles
    Une caméra bien capricieuse
    Une carte peu étendue
    Une technique indigne de ses 3 supports
    Des environnements peu vivants malgré la masse de PNJ qui se promènent
    Ce jeu est un placement de produit permanent

    En résumé


    AKIBA’S TRIP: Undead & Undressed par Rating: 6 / 10


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles