• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Lonewolf


  • ps4

    Danganronpa Another Episode: Ultra Despair Girls
    Editeur : Koch Media
    Développeur : NIS America
    Genre : Action | Aventure
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 23 juin 2017
    Trophées : Oui
    Support


    Test Danganronpa Another Episode: Ultra Despair Girls

    Publié le samedi 08 juillet 2017 à 20h37 par Lonewolf - 1771
    Partager sur |

     

    Towa City. Komaru est prisonnière d'un appartement depuis un an et demie et ne rêve que de réussir à sortir. Son souhait sera exaucé quand une horde d'ours robots tueurs, les Monokumas, va attaquer la ville et tuer tous les ados et adultes qui s'y trouvent... Komaru doit alors rapidement s'adapter et combattre si elle espère survivre non seulement aux Monokumas eux-mêmes, mais aussi au groupe qui les dirige...

    Ainsi débute ce nouveau Dangonronpa, qui prend place entre les deux épisodes déjà sortis et propose de découvrir ce qui est arrivé à Komaru, la sœur du héréos des dits épisodes. Au menu ? Des ours tueurs, de l'action, et du WTF.

    Un flingue et des ciseaux

    TPS ou beat them up ?

    Dangonronpa est donc un jeu d'action où vous incarnez Komaru, armée de son seul pistolet mégaphone et ses Truth Bullets. Le jeu est un TPS d'une simplicité exemplaire dans son principe : on avance, on vise, on élimine, et on recommence. Bon, quelques séquences viennent couper la monotonie, mais on y reviendra. Plus tard dans le jeu, on rencontre Toko Fukawa et, surtout, son alter ego : Genocide Jack, tueuse en série qu'elle essaie de contrôler. Vous pourrez alors passer de Komaru à Jack d'une simple pression sur Triangle.

    En devenant Jack, le jeu passe en mode Beat Them Up. Là aussi, c'est basique : un seul enchaînement, deux super attaques, et au revoir.
    Notez que ce mode est limité et que si les batteries du taser qu'utilise Toko pour changer de personnalité sont vides, vous repassez d'office à Komaru. Certains passages liés au scénario vous placent dans la peau de Jack pour une durée indéfinie.

    Visuellement daté

    Le minimum technique

    Côté technique, inutile de chercher de l'exceptionnel également. Visuellement, sans être horrible, c'est assez daté et indigne d'une PS4. Le jeu fait le minimum technique, dans la modélisation des personnages comme dans les environnements, et ne vous proposera rien qui déchire la rétine, à part peut-être les quelques séquences en animation.

     

    Il reste toutefois la musique qui est régulièrement assez exceptionnelle et colle bien à l'action et l'ambiance, notamment après les combats de boss, avec un thème qui met bien mal à l'aise alros que votre ennemi disparaît lentement sous vos yeux...
    Combats de boss qui sont réglés en quelques secondes avec Genocide Jack et ses batteries à fond, ce qui n'est pas bien difficile... Surtout si vous avez pris la peine d'améliorer les compétences de combat de Jack (ainsi qu'acheter des mods pour les balles de Komaru, sans oublier son gain de niveau et l'équipement de compétences, généralement à trouver en ville).

    Je vois des gens qui sont brisés...

    Hôpital psychiatrique de Towa City ?

    Techniquement et dans son gameplay, cette nouvelle itération de Dangonronpa n'a donc pas grand chose pour séduire. Toutefois, le jeu a un atout de taille : son fond. Scénario et ambiance font le boulot pour attraper le jouer et ne plus le lâcher, prisonnier de sa curiosité et savoir comment tout ça va se terminer.

    Ultra Despair Girls est en effet un improbable mélange d'ambiance malsaine et d'humour absurde, de thèmes durs et de légèreté WTF, et ça marche. Si on comprend rapidement à quel point les Warriors of Hope sont tarés, on comprend surtout tout aussi rapidement qu'ils ont été brisés et comptent prendre leur vengeance sur le monde entier en le brisant de la même façon.
    Le jeu aborde ainsi en vrac les différents abus dont peuvent se rendre coupables les adultes envers les enfants, et c'est traité d'une assez belle manière, avec des personnages loin d'être unidimensionnels.

    Enfin, en plus du gameplay basique d'un TPS, on trouvera parfois de petits casse-tête avec les bornes d'rcade, vous invitant à vous servir un pe de votre cervelle pour élminer tous les ennemis en une fois et avoir une bonne note à la fin des chapitres.

    Certes, tout cela est bien faible pour faire un grand jeu. Mais ça devrait suffire à séduire les amateurs de la licence et ceux d'animes et mangas plus profonds qu'ils n'y paraissent. Et dans le fond, c'est déjà pas mal, non ?

    Trailer de lancement
    Note du test 6.5/10En conclusion :

    Mélange entre beat them up et TPS, Ultra Despair Girls ne marquera pas par son gameplay, plus que classique, voire totalement éculé, ni par ses graphismes, qui sont loin de pousser la machine. Il réussit toutefois à sortir du lot grâce à son scénario et son ambiance, où l'on mélange des thèmes durs et sombres à un humour WTF et une ambiance parfois légère parfois un peu malsaine. Pas un grand jeu, mais un jeu d'action typé manga assez sympathique pour les amateurs du genre et de la licence.

    Les plus

    L'humour et l'ambiance
    Les séquences animées
    Un scénario qui utilise bien des thèmes durs

    Les moins

    Gameplay au ras des pâquerettes
    Graphismes tout juste moyens
    Genocide Jack trop facilement utilisable à volonté ou presque

    En résumé


    Danganronpa Another Episode: Ultra Despair Girls par Rating: 6.5 / 10


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles