• Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Lonewolf


  • ps3

    Castle of Illusion starring Mickey Mouse
    Editeur : Sega
    Développeur : Sega Studios Australia
    Genre : Plates-formes
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 04 septembre 2013
    Trophées : Oui
    Trophée Platine 0 Trophée Or 1 Trophée Argent 4 Trophée Bronze 7 | Trophée Secret 0
    12 trophées au total

    Prix de lancement : 12,99€
    Support

    Disponible aussi sur : vita

    Test Castle of Illusion starring Mickey Mouse

    Publié le lundi 09 septembre 2013 à 21h16 par Lonewolf - 2146
    Partager sur |

     

    Castle of Illusion. Un titre qui mettra la larme à l'œil des plus nostalgiques d'entre nous tant le jeu fut marquant à sa sortie sur Master System, MegaDrive et Game Gear en 1990. Et, oui, c'est bien de ce jeu que je vais vous parler aujourd'hui. Ou plutôt de son remake HD.
    Car SEGA a eu une petite idée devant la vague de retrogaming qui déferle assez fort ces derniers temps : suivre Capcom avec son remake de Duck Tales et ressortir ses anciennes licences Disney pour en faire des versions modernisées en HD. De quoi faire rêver d'éventuels retours de World of Illusion ou Quackshot, surtout s'ils suivent la même ligne commerciale que la concurrence. Rappelons en effet que le Duck Tales de Capcom pourrait lancer, s'il fonctionne bien, des remakes de Darkwing Duck (Mystermask) ou Chip'n Dales (Tic & Tac : Les Rangers du Risque).

    Mais avant de rêver à d'autres remakes, que vaut donc ce Castle of Illusion nouvelle génération ?

    Back to the 90s

    Mickey et Minnie se promènent dans les bois...

    L'histoire est exactement la même que dans le jeu original. À l'occasion d'un pique-nique avec Mickey, Minnie se fait enlever par la vile sorcière Mizrabel, qui envisage de lui prendre sa jeunesse et sa beauté. Mickey poursuit alors la sorcière et pénètre dans son château des illusions, où il devra récupérer les sept joyaux Arc en Ciel pour recréer le pont qui le mènera à la tour principale pour sauver Minnie. Mais, évidemment, les ennemis sont légion...

    Plate-forme à l'ancienne

    Jumpman !

    Si l'histoire est stricto sensu la même qu'en 1990, il en va de même du gameplay. Comme à l'époque, vous ne vous servirez en effet que de la croix directionnelle (ou joystick analogique, au choix) et deux boutons.

    Vous vous déplacerez donc dans un environnement en 2.5D, soit un scrolling 2D à l'ancienne, mais un décor modélisé en 3D. Certains passages seront, eux, en 3D. Et c'est beau, fanchement beau.
    Dans l'esprit du jeu original tout en étant fin, enchanteur, bien coloré, bref : bien Disney. Et c'est ce qu'on attend d'un jeu qui met en scène Mickey.

    Côté gameplay, donc, vous aurez vite fait le tour : on avance et recule on s'accroupit, on saute, on lance les projectiles qu'on trouve. Et c'est tout, comme avant.
    Oui, c'est limité, mais a-t-on besoin de plus ? ;)

     

     
    Les blagues les plus courtes sont les meilleures

    Ce fut intense, mais bref.

    Et là, vous vous dites que je n'ai rien à reprocher à ce remake, n'est-ce pas ? Il est vrai que la flamme est toujours intacte et qu'on prend plaisir à traverser le château de Mizrabel dans une technique modernisée, mais...

    Il s'agit d'un simple remake. C'est-à-dire que le jeu, au-delà des graphismes, est strictement le même que dans sa version originale, sans véritables ajouts. Et cela se sent notamment dans sa durée de vie, qui n'excède pas les 2-3 heures grand maximum.
    C'était déjà le cas du jeu original, mais la difficulté était telle q'uon passait beaucoup plus de temps dessus. Ici, je ne sais pas si c'est parce que la difficulté, malgré l'absence de mode Facile/Moyen/Difficile a été revue à la baisse ou si c'est parce que les 23 ans qui se sont passés depuis m'ont bien amélioré (et c'est heureux, tout de même...), mais le jeu est d'une facilité carrément affligeante.

    Pour situer, il m'a fallu attendre d'arriver dans le monde du château pour ressentir un minimum de challenge, soit après avoir récupéré 5 des 7 joyaux... De plus, il est facile de récupérer des vies dans les premiers mondes et même dans le hall du château.
    En fait, le SEUL moment qui vous énervera vraiment, c'est l'ultime combat contre Mizrabel, où la difficulté est enfin vraiment là...

    Et puisque je viens de nommer un boss, parlons de ce qui énerve avec eux : leur prévisibilité. Dans Duck Tales, les boss attaquent de façon imprévisible à chaque fois que vous retentez. Leurs techniques sont les mêmes, mais l'ordre est aléatoire. Ici, non. Peu importe combien de fois vous mourez et retentez, le boss vous resservira toujours les mêmes attaques dans le même ordre. Retenez-les et vous êtes tranquille.

    Trailer de lancement

    Pour résumer, donc, c'est beau, c'est jouable, les sauts réagissent bien, c'est toujous entraînant, mais c'est vraiment trop court et trop facile. Les joueurs qui ont précommandé sur PS3 auront toujours droit à la version originale MegaDrive en bonus, ce qui viendra justifier encore plus l'investissement.
    Pour les autres, c'est quand même un peu cher payé, même si ça mérite assez son 7 par tout ce que ça apporte côté plaisir de jeu le peu de temps que ça dure...

    Note du test 7/10En conclusion :

    Un remake 3D réussi, beau, enchanteur et respectueux. Peut-être trop tant le jeu se révèle aujourd\'hui facile et court. Il reste néanmoins assez bon pour plaire à tous les amateurs de Disney de tout âge et aux nostalgiques.

    Les plus

    Magnifique
    Le retour modernisé d'un jeu Disney culte
    De la pure plate-forme bien menée

    Les moins

    Trop facile
    Trop court
    Version originale uniquement en précommande

    En résumé


    Castle of Illusion starring Mickey Mouse par Rating: 7 / 10


    Commentaires
    Pas encore de commentaire(s) pour cette news.
    poster un commentaire
     :-)   :-d   ;-)   :-/   :-|   LOL   :-i   :-D   :(   :-C   8-)   :-o   8-(   :-;   :9-)   :x
    2000 caractères disponibles