Note du test 8.5/10En conclusion :

Yurukill sera sans aucun doute un jeu de niche, mais il devrait sans problème trouver sa place parmi les amateurs de la dite niche. Quelque part entre Dangonronpa, le shoot des années 90, et les plus gros thrillers psychologiques du cinéma, Yurukill retient par son scénario, ses multiples points de vue, et ses multiples gameplays, et on ne regrette pas le séjour dans ce parc de la mort.

Les plus

Le mélange Visual Novel/Enquête/Shoot
Des personnages charismatiques
Un scénario prenant
Multiples points de vue

Les moins

Une difficulté des énigmes fluctuantes
L'accès aux différentes données pourrait être plus ergonomique

  • Image personnalisée de votre compte
    rédacteur
    Lonewolf


  • ps4

    Yurukill: The Calumniation Games
    Editeur : Koch Media
    Développeur : NIS America
    Genre : Shoot'em up
    Etat du jeu : Jeu disponible
    Date de sortie : 08 juillet 2022
    Trophées : Oui
    Support

    Disponible aussi sur : ps5

    Test Yurukill: The Calumniation Games

    Publié le lundi 01 août 2022 à 08h22 par Lonewolf
    Partager sur

    Vous aimez Dangonronpa ? Si oui, tant mieux, parce que Izanagi Games et Nippon Ichi Software ont de quoi vous faire plaisir. Si non, testez quand même ce Yurukill, il a des arguments à faire valoir, et on va les passer en revue tout de suite.

     

    Bienvenue à Yurukill Land !


    Posons le décor tout de suite : Yurukill Land est un parc "d'attractions" qui, vu de loin, semble parfaitement classique. Vu de plus près, on s'aperçoit que les attractions en question sont légèrement mortelles... Cela dit, ce n'est encore rien comparé au fait que vous venez littéralement, avec d'autres, de vous réveiller sur un bateau en direction du dit parc alors que vous vous étiez tranquillement endormi dans votre cellule. Oui, à Yurukill Land, on ouvre ses portes pour des prisonniers encore détenus... Et cela qu'ils le veuillent ou non.

    En effet, une mystérieuse hôtesse masquée, Binko, vous accueuille et vous explique tout ça. Quant à savoir qui est derrière...
    Le principe est simple : des duos Prisonniers/Exécuteurs vont remplir des épreuves et s'affronter afin que le vainqueur voit un de ses souhaits exaucés. Les Exécuteurs sont là de leur propre chef et sont directement liés aux actes (supposés ?) des Prisonniers, ce qui ne va pas sans provoquer quelques frictions...
    Dans un parc où le but est d'avancer en équipe, cela pourrait être légèrement problématique, et ça motive surtout les différents types de gameplay.

    Responsive image
    Un joli parc d'attractions

    Plusieurs jeux en un !


    Oui, vous avez bien lu "différents types de gameplay", parce que la grande force de Yurukill est de prendre plusieurs types de jeu pourtant bien opposés et de tout mélanger avec une vraie maîtrise de son sujet.
    Vous aimez les Visual Novels et leurs choix ? Le shoot à l'ancienne ? Le point and click ? Vous aurez les trois dans Yurukill. Concrètement, le jeu vous place dans la peau des Prisonniers et vous devrez réussir diverses épreuves d'escape game et les énigmes qui vont avec. Voilà pour le point and click, il n'y a pas grand chose de plus à en dire, ça reste classique et efficace.

    Mais ces phases de point and click sont parfois traversées par des phases plus tendues : votre Exécuteur peut en avoir assez de la situation et traverser une crise, il vous faudra alors prendre le temps de le calmer en lui donnant les bonnes réponses. Et si vous ratez... Vous êtes mort. Vous ne pourrez compter que sur votre réactivité et votre cerveau pour éviter cette issue...

    Responsive image
    Un chara design assez particulier

    Du shoot pour se défouler


    Si le rythme du Visual Novel vous endort, rassurez-vous, les développeurs ont pensé à vous et ont intégré des phases de shoot them up où vous êtes aux commandes d'un vaisseau en Réalité Cérébrale (c'est comme la Réalité Virtuelle, mais en mieux et directement lié au cerveau) pour affronter votre Exécuteur et ses doutes.
    Vous aurez juste à tirer sur tout ce qui passe devant vous, mais il vous faudra aussi parfois explorer le subconscient de l'Exécuteur dans des phases de choix qui nécessiteront, encore une fois, réactivité et réflexion pour éviter un destin tragique...

    Cette profusion de genres et de gameplays peut laisser circonspect au premier abord, mais le tout fonctionne admirablement bien, notamment grâce à un univers conçu pour que tout s'enchaîne naturellement malgré les apparences.
    Un vrai travail de conception et d'écriture à saluer.

    Responsive image
    Des énigmes plus ou moins ardues...

    Un must pour les amateurs d'enquête


    Yurukill rassemble à la fois les meilleurs thrillers, les références du Visual Novel, celles du shoot, et celles du point and click pour offrir une expérience unique par un improbable mélange des genres. Si tout est là pour laisser circonspect et se demander comment on peut harmoniser tout ça, le résultat force l'admiration.

    L'ensemble est écrit et conçu de manière à ce que tout se lise naturellement, et le petit choc initial fait place à une certaine admiration devant la logique déployée pour obtenir une vraie cohérence.
    C'est d'autant plus un tour de force que rien n'est négligé et que Yurukill tient la route de belle façon sur tous ses aspects et gameplays.

    On tient là un jeu certes de niche, mais qui remplira sans problème ses promesses pour les amateurs comme pour les curieux qui le découvrent par hasard.

    Responsive image
    Du shoot bien old school en prime

     




    Test Yurukill: The Calumniation Games - 3 minutes de lecture